Truite

  • Opération nez rouge au Réservoir de Rumilly avec Tof

    Après une sortie la veille sur le réservoir de Barouchat, où j’étais passé complètement à travers, trop peu d’activité à mon goût. Même si Julien sans était vraiment bien sortie au streamer, cette journée niveau pêche m’avait laissé un goût amer. Tof par contre avait fait sa première truite en réservoir au Tenkara. Le lendemain j’avais plutôt prévu une journée repos, au programme ménage, lessive… Une belle journée en perspective quoi !!!

    Mais c’était sans compter sur le Tof, qui a du rêver de sa truite toute la nuit, du coup petit coup de fil de sa part en fin de matinée. Il me propose de monter une opération commando sur le tout nouveau réservoir de Rumilly. Arrivés à 13h30 on pêchera tout juste 4h, mais ça suffira pour découvrir le potentiel de ce nouveau plan d’eau.

    .

    En mode monchu*

    La pêche se fera à vue tout l’après-midi, pour ma part j’enchainerais les poissons en sèche, nymphe et streamer, pas d’énormes poissons mais beaucoup de plaisir. Les truites sont très combatives et de qualité, pas du tout abîmées comme on peu trouver sur certain plan d’eau. Tof de son côté fera ses premières truites en barque au Tenkara, j’étais un peu sceptique sur cette technique en réservoir, mais faut reconnaitre que c’est possible. Pas de gros poissons pour lui, mais bon une +40 au Tenkara ça pousse quand même, il était heureux comme un gamin.


    .


    Le tof un mec en or, toujours prêt à déconner


    .
    .
    Un des poissons à Tof prit au Tenkara, chapeau l'artisteRigolant

    Un bel après-midi au final, où on a vraiment bien rigolé, on y a envoyé du lourd dans la déconne, y a du gros dossier. Mais on gardera ça pour nous, même si j’ai déjà plus de réputation de mon côté, Tof en a encore un peu, enfin si il continu à pêcher avec moi ça va pas durer longtemps. Bon aller je vous en donne un échantillon. Il est 17h30, il est temps de rentrer, on est au milieu du lac, on se met en mode ramage façon paddle chacun d’un côté. Au bout de 100 mètres, Tof m’insulte de tous les noms car apparemment je ramais mal, effectivement on n’avançait pas beaucoup, jusqu’au moment ou on n’avançait plus, on reculait. On avait oublié de relever l’ancre, les boulets !!!

    Enfin on peut vous dire que le fond du lac est propre !!!Clin d'œil

    .


    Pour ce qui concerne le réservoir en lui-même, je dois avouer que j’étais assez sceptique avant d’y aller. L’ancien plan d’eau était pour ma part pas du tout adapté à la pêche à la mouche, trop petit, trop d’arbre et une mauvaise gestion au cours de la saison. Mais pour ce nouveau plan d’eau bien plus grand, je dois reconnaitre que j’ai eu tord, comme quoi la critique est facile. On est sur quelque chose de nouveau et complètement différent, les barques sont de qualité, les poissons aussi et surtout très bien répartis sur le plan d’eau, ce qui est un point fort pour ma part. Pour ceux qui connaissent la mythique anse de Barouchat, on n’est pas du tout sur la même pêche. L’eau est un peu teintée, mais ça ne gène pas du tout au niveau de la pêche et surtout ça n’a pas l’air de déranger les poissons, qui sont en pleine forme. Les premières gelées amélioreront d’ailleurs les conditions de pêche. Au niveau des poissons on y trouve pour l’instant que des truites Arc-en-ciel, même si les poissons trophée ne sont pas nombreux, la densité est très bonne, là est le plus important, il y aura d’ailleurs des lâchés régulièrement.

    .

    Une des belles robes de l'après-midi

    Le site est gérée par l’AAPPMA de l’Albanais qui est souvent critiqué sur certaine chose, j’en fais aussi parti je dois le reconnaitre, mais forcé de constater que la Fédération de Haute-Savoie ne fait pas grand-chose pour nous les pêcheurs à la mouche lors de la période hivernale. Ce genre de réservoir manquait dans le coin même si on avait déjà Barouchat et Arenthon, dans la région d’Annecy c’était le néant.

    .

     Quelques vues du plan d'eau

    .

    Pour finir, j’ai surtout senti une équipe qui a envie de bien faire, avec l’appui de Sylvain BILLOT (Guide de pêche) qui gère le réservoir, l’accueil est très bon. Vous y trouverez un local, où vous pourrez prendre une boisson et bientôt des repas chauds, vous avez aussi la possibilité de louer des float tubes. On pourra aussi très prochainement, prendre un permis à la demi-journée. Il y a aussi de beaux projets en perspective qui vont arriver, comme cette barque pour les personnes à mobilité réduite ou encore un ponton qui permettra la pêche du bord. Peut être que dans quelques saisons, le réservoir de Rumilly sera une référence, qui sait ! Alors courrez découvrir ce nouveau réservoir et encore un grand bravo à l’équipe de l’Albanais, continuez comme ça les gars !!!

     

    Pour plus d’information sur le réservoir de Rumilly, tarifs, conditions de pêche cette ici : http://www.reservoirmouchederumilly.fr/

     

    Un Monchu*: Un touriste ridicule. En patois savoyard, monchu signifie "monsieur ". C’est ainsi que les montagnards du siècle dernier surnommaient les riches parisiens qui venaient   prendre l’air en altitude.

     


    Opération nez rouge numéro 2, à découvrir sur le site de Mig Fly Fishing

    http://migflyfishing.wordpress.com/

    /
     

     





     















     

     

     

     

     

     

     

  • 3H de pêche un après-midi d’été

    Comme souvent les après-midi d’été sont chauds (enfin rarement cette année…), l’activité de dame Fario se réduit alors, pour se réactiver le soir. Ce jour là, je n’ai juste que quelques heures l’après-midi pour m’amuser un peu. Je choisi comme souvent une rivière où l’altitude me permet de retrouver un peu plus de fraicheur. Arrivé au bord de la rivière l’eau est basse et fraiche, j’aperçois de suite de gros trichos qui sortent des veines prometteuses. 

    .

    Comme souvent sur ce genre de rivière pas de gobages en vue. Je pêcherai donc l’eau avec un joli sedges en pointe, au bout de deux dérives, une première gueule fend l’eau, pour venir prendre mon sedges goulûmant. Les prises s’enchainent sous les hêtres, énormément de truites de sorties due à la grande densité de poissons pour cette rivière. Les loupés sont aussi très nombreux, car les coquines montent très vite sur la mouche. 

    .Le genre de poisson typique du lieu

    Une pêche en sèche très sympa, qui permet de travailler techniquement sur le ferrage ou sur des dérives très courtes sans sortir la soie. Les poissons sont généralement de petite taille sur ce genre de parcours, mais quel plaisir de voir le poisson venir prendre violemment la sèche. Une bonne quarantaine de poissons seront épuisés pour une bonne moitié de louper, un vrai régale pour les yeux. Je finirai la session sur un lisse, qui m’apportera un très joli poisson, une belle surprise pour finir cette après-midi à la fraiche.

    .

    .

    Une belle robe pour cette rivière

    ;




    A bientôt pour de nouvelles aventures dans la Yaute!!!